Acheter une voiture ou réparer sa voiture dépend du type de véhicule, de la situation financière et des besoins du client. S’il s’agit d’une voiture correctement entretenue, le coût de réparation sera moindre et évitera d’investir dans un véhicule neuf. Cependant la piste de l’achat peut être intéressante si les réparations sont trop coûteuses.

Les facteurs économiques

Si une voiture nécessite le remplacement d’une courroie de distribution, la réparation peut s’élever jusqu’à 1.000 euros si elle est combinée à d’autres services recommandés. Les client sont souvent surpris du coût de maintenance d’un véhicule ancien en marche. Cependant, il est souvent plus intéressant de réparer une ancienne voiture plutôt que d’acheter une nouvelle voiture. La principale raison pour laquelle nous hésitons entre l’achat d’une voiture ou la réparation de notre voiture est essentiellement économique. Si le montant de la réparation dépasse 70 ou 80% de la valeur marchande de la voiture, la réparation n’est pas rentable. C’est pourquoi, il est conseillé de se renseigner auprès de plusieurs portail d’annonces et de comparer les prix de voitures d’occasion pour lesquelles des réparations ont été effectuées. Même en effectuant des réparations, un entretien fréquent et des révisions seront à prévoir afin d’éviter tout autre défaut si la voiture a déjà quelques années. Un autre indicateur qui permet de savoir s’il est temps de changer de voiture est le coût moyen des pannes au cours des deux dernières années. Par exemple, si cette dépense est supérieure à 150 ou 200 euros par mois, il est préférable d’acheter une voiture neuve. L’investissement est plus important mais nécessite moins d’entretien à court terme. Si le prix de la réparation est de 70% de la valeur de la majoration de la voiture, ou si la dépense moyenne sur les réparations est importante, il est préférable de la changer. Dans certains ateliers de réparation, une politique de remplacement de pièce est appliquée, le montant final est souvent plus élevé. Les dysfonctionnements liés au moteur ou à la transmission sont toujours réparables. En confiant son véhicule à des spécialistes, il est possible de réaliser de belles économies allant de 50 ou 60%, et faire pencher la balance en faveur de la réparation.

Vieille voiture : âge et kilométrage

Si la voiture a un âge ou un kilométrage important, il est conseillé de la vendre avant qu’elle ne tombe en panne. De nombreux garagistes recommandent de changer de voiture si elle a déjà 15 ans et environ 200 000 km car elle est considérée comme ancienne. Cependant, il n’y a pas d’obligation à suivre cette idée. Si une voiture a 15 ans, les progrès technologiques permettent de disposer de systèmes de sécurité décents comme les dispositifs récents d’ABS et ESP, des airbags… Il en va de même pour les équipements de confort. Il est courant pour une voiture haut de gamme d’avoir des phares au xénon, une climatisation numérique (même à deux zones), des capteurs de stationnement ou une transmission automatique. Si le véhicule a correctement été entretenu, il aura plus de chances de rester en bon état su du long terme.

Sécurité et émissions

Cependant, les avancées en matière de sécurité et de pollution d’une nouvelle voiture par rapport à une voiture de plus de 10 ans sont indéniables. Compte tenu de la législation anti-pollution en vigueur, une panne majeure d’une ancienne voiture est une bonne raison d’en acheter une neuve dotée de la vignette Crit’air. Depuis le 1er Janvier 2020, une nouvelle norme impose aux constructeurs automobiles européens le respect du plafond de rejet de 95 grammes de CO2 par kilomètre, sous peine d’amendes. Une règlementation de bonus-malus a également été mise en place dès Mars 2020. En France, les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 14% en janvier, d’après les données brutes du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). C’est pourquoi, les ventes de voitures neuves avaient augmenté d’environ 30% et les constructeurs avaient augmenté leurs offres pour écouler leurs stocks au plus vite.

Que faire en cas d’incertitude ?

Il est important de faire le point sur toutes les caractéristiques de la voiture pour savoir s’il faut la réparer ou envisager l’achat d’une voiture neuve. L’électricité est imparable malgré le fait qu’il y ait des problèmes à résoudre comme l’autonomie, le réseau de recharge… Les réglementations anti-pollution étant de plus en plus contraignantes, il semble prudent de voir comment le processus évolue puis se lancer dans l’achat d’une voiture. Les facteurs externes évoluent, mais les besoins du client peuvent également changer. S’informer, essayer puis acheter constituent les étapes clés du processus d’achat de voiture. Cette stratégie permet non seulement d’affiner son choix mais aussi de prendre la bonne décision.