Il n’est pas toujours facile de choisir une assurance automobile, tant l’offre en la matière est vaste. Pourtant, il suffit de connaître le fonctionnement d’une assurance auto pour se tourner vers la compagnie qui correspondra le plus à nos attentes. Explications.

Sur quels critères choisir son assurance auto ?

A part le coût de la police d’assurances, de nombreux critères peuvent vous aider à faire votre choix d’assurance automobile. Lequel vous semble le plus important ?

 

•             Couverture de la police : qu’est-ce qui est inclus et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Vérifiez les exclusions et lisez les termes et conditions. Si quelque chose dont vous avez besoin n’est pas couvert, quel est le coût de l’ajout ? ;

•             La franchise : quel est le montant de la franchise incompressible que vous devrez payer en cas de bris de glace par exemple ? Et de combien pourriez vous réduire vos primes si vous augmentez la franchise ?

•             Les bonus : qu’est-ce qui est offert et pouvez-vous transférer les bonus gagnés ailleurs ? ;

•             Déclaration de sinistre : est-il facile de faire une déclaration ? Devrez-vous payer d’avance et être remboursé ou l’assureur prendra-t-il en charge les paiements directement ? ;

•             Réputation de l’assureur : vérifiez les notes attribuées à l’entreprise et les commentaires des clients pour visualiser la réputation de l’assureur en ligne ;

•             Assistance routière : l’entreprise propose-t-elle une bonne politique d’assistance en cas de panne ?

Souscrire à une assurance automobile

 

Chaque compagnie d’assurance a sa propre procédure de souscription, vérifiez donc à l’avance ce dont vous aurez besoin. La plupart des assureurs proposent désormais un système de devis en ligne vous permettant de vous souscrire en ligne ultérieurement, en fournissant la documentation nécessaire en ligne.

Vous devrez généralement fournir les éléments suivants :

•             Certificat d’immatriculation du véhicule ;

•             Permis de conduire valide ;

•             Rapport d’historique du conducteur ;

•             Les données personnelles du conducteur, telles que l’âge et l’adresse.

Après quelques jours, vous devriez recevoir :

•             Votre certificat d’assurance. Il s’agit d’un feuillet vert qui doit être joint à votre attestation d’assurance. Vous devez le fixer sur votre pare-brise afin qu’il soit clairement visible ;

•             Un constat amiable, que vous devrez remplir en cas d’accident.

Faire une déclaration de sinistre auto

 

Si vous devez déclarer un sinistre, vous devez procéder comme suit :

•             Remplissez votre constat amiable, en vous assurant que tous les partis signent le constat en cas d’accident, et envoyez-le à votre assureur dans les 5 jours ;

•             Prendre les coordonnées de toutes les autres parties impliquées dans l’accident, par exemple les noms, adresses, numéros de plaque d’immatriculation ;

•             Prendre des photos et obtenir les déclarations des témoins présents sur les lieux d’un accident ;

•             Contacter la police et les services médicaux d’urgence en cas d’accident grave.

Vous pouvez soumettre des photos et des témoignages à l’appui de votre déclaration de sinistre.

En cas de vol, vous devez le signaler immédiatement à la police et déposer une réclamation d’assurance dans les deux jours (si vous disposez de la couverture nécessaire). Les compagnies d’assurance attendent 30 jours avant de régler les réclamations relatives aux voitures volées.

Résilier un contrat et changer d’assureur

 

La résiliation de contrat d’assurance auto peut prendre du temps. Cependant, cela est devenu plus facile ces dernières années : comme l’assurance est obligatoire, les polices seront automatiquement renouvelées après les 12 premiers mois et le seront chaque année, sauf si vous décidez d’annuler votre contrat.

Lorsque vous signez un contrat, vous disposez d’un délai initial de 14 jours où vous pouvez résilier sans être pénalisé. Après cela, vous ne pouvez annuler que dans les deux derniers mois de la première année, sauf si les raisons sont la vente du véhicule ou le décès de l’assuré.

Il est possible d’annuler un contrat dans la première année. Cependant, vous ne pouvez le faire qu’au plus tôt deux mois et au plus tard 15 jours avant la date d’expiration du contrat. Une fois les 12 premiers mois écoulés, vous pouvez annuler à tout moment. L’assureur mettra fin au contrat un mois après avoir reçu l’avis de résiliation et remboursera tout paiement effectué au-delà de cette période.

Vous devrez envoyer une lettre d’annulation à votre assureur. De nos jours, de nombreux assureurs vous permettent de le faire par mail, sinon vous pouvez leur envoyer une lettre par la poste.

Vous êtes libre de changer d’assureur, il est donc judicieux de regarder les diverses offres chaque année. Certaines entreprises peuvent proposer de s’occuper de l’administration si vous leur cédez. Sinon, annulez simplement votre ancienne police d’assurance et inscrivez-vous auprès de votre nouvel assureur. Veillez à ne pas laisser un vide de garantie, car vous enfreindriez la loi !

Assistance routière

 

De nombreuses compagnies d’assurance proposent une assurance dépannage. Certaines polices complètes peuvent inclure cela, sinon, vous devrez l’acheter en tant que couverture supplémentaire.

Les bonnes polices doivent couvrir les frais de remorquage et de réparation d’urgence, le transport de remplacement et éventuellement les frais de rapatriement si vous conduisez à l’étranger. Cependant, la couverture de l’assurance dépannage auprès de certains assureurs est limitée et pourrait ne couvrir que les frais de remorquage de votre voiture jusqu’au garage le plus proche.

Si votre voiture tombe en panne sur l’autoroute, vous devrez appeler l’ASFA. Il s’agit d’un service de dépannage autoroutier 24h / 24 auquel vous pouvez vous joindre en appelant le numéro d’urgence 112.

L’ASFA vous remorquera dans un endroit sûr où vous pourrez rencontrer votre assureur de dépannage. Les coûts dépendent du service mais varient entre 125 € et 235 €. Vérifiez auprès de votre assureur qu’il couvrira cela.