Le Comité français des constructeurs automobiles (CCFA) a publié les données relatives au marché de l’automobile depuis le début de cette année. D’après les informations disponibles, 1.51 millions de voitures neuves ont été immatriculées durant les 8 premiers mois. Les responsables constatent une légère baisse par rapport aux chiffres de 2018. Néanmoins, certaines entreprises ont réussi à augmenter leurs ventes. Faisons le point.

Les constructeurs misent sur la stabilité du marché

Le nombre de nouvelles immatriculations a baissé de 3 % par rapport à l’année dernière. La différence est plus marquée pour le mois d’août. L’explication est simple, l’application d’une nouvelle norme antipollution européenne a obligé les fabricants à liquider leurs stocks. Les constructeurs espèrent alors que le marché restera stable en 2019. D’après leurs prévisions, ils vendraient près de 2.1 millions de véhicules neufs.

Zoom sur les marques françaises

Les chiffres confirment que les voitures françaises restent prisées par les acheteurs. Près d’un client sur deux a acheté une marque tricolore. Cependant, comparées à la même période de l’année, leurs ventes ont reculé. Les experts soulignent deux exceptions : DS et Alpine. Présentes sur le créneau haut de gamme, elles profitent du succès des modèles comme le DS7, le DS3 Crossback et l’A110.

PSA et Renault, les deux premiers constructeurs du pays, connaissent des fortunes diverses. Le premier affiche une progression de 1.13 % pendant les 8 premiers mois tandis que le second voit ces ventes baisser de 7.87 %. La marque au losange compte inverser la tendance en renouvelant le Clio, un de ses meilleures ventes.

Volkswagen est le premier fabricant étranger

Comme toutes les autres entreprises, Volkswagen a connu un mois d’août compliqué. Ses ventes ont baissé de 14 % par rapport à l’année dernière. Néanmoins, sur les huit premiers mois de 2019, les chiffres du fabricant allemand ont progressé de 2.31 %. Ses parts de marché avoisinent alors les 13 %.

Toyota occupe la deuxième place du podium. L’écart entre les deux firmes est assez important. Elle possède 5 % du marché hexagonal. Toutefois, sa croissance est plus élevée, elle atteint 6.5 %. Le succès des motorisations hybrides explique cette évolution.

Le reste du top-5 est composé de Fiat-Chrysler, Hyundai-Kia et Ford. Un mandataire auto le souligne, les ventes du groupe sud-coréen progressent régulièrement.

Un petit mot sur les véhicules électriques

Les prises de conscience relatives au changement climatique et l’amélioration de la technologie contribuent à la popularité des voitures électriques. Certes, le volume est encore faible, mais le marché d’occasion constitue une belle indication.

Selon les précisions fournies par l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique, près de 9000 voitures ont changé de propriétaires sur les six premiers mois de l’année. L’augmentation est conséquente, elle dépasse les 80 %. La Renaut Zoe domine le classement des meilleures ventes, plus de 5000 unités ont trouvé preneur.