De nombreuses écoles comme DRRS-moto.com proposent des stages pilotage moto et énormément de gens en sont intéressés. Si c’est aussi votre cas, vous vous posez certainement quelques questions pour être certain de faire un stage efficace et qui ne risque pas de vous décevoir. Comment choisir votre prochain stage de pilotage moto ? Suivez ce guide.

Stage pilotage moto : faites confiance uniquement aux professionnels

Seuls les professionnels peuvent vous transmettre un savoir-faire complet et à jour. Ne vous fiez donc pas à n’importe qui même si de nombreuses offres pullulent sur internet et que certains tarifs sont particulièrement attrayants. Ainsi, informez-vous sur l’équipe qui va vous prendre en charge avant de vous inscrire à un stage pilotage moto ou un autre.

Les différentes écoles qui proposent ces stages mettront évidemment en avant les compétences de leurs instructeurs, mais ne vous contentez pas des mots. Informez-vous sur les réelles compétences des uns et des autres en vous intéressant à des infos particulières. Assurez-vous par exemple qu’il s’agit bien de professionnels du pilotage moto et qu’ils ont un palmarès en bonne et due forme qui témoigne de leur savoir-faire et de leur maîtrise des deux roues. En effet, la passion ne suffit pas pour devenir instructeur de ce genre de stage même si la passion joue un rôle important dans ce métier. Sachez alors que les meilleures écoles engagent des champions du monde et d’autres professionnels de très haut niveau dans ce domaine.

D’autre part, vérifiez la réputation de l’école via l’avis de ceux qui y ont déjà suivi un stage. C’est encore mieux si vos proches peuvent vous en recommander une.

Stage pilotage moto : assurez-vous que le stage soit complet

L’objectif d’un stage pilotage moto est de maîtriser le véhicule en toutes circonstances, sur circuit ou dans des conditions routières. Vérifiez alors que le stage pourra vous donner le résultat escompté avant de vous inscrire. Plusieurs critères méritent que vous vous y intéressiez tout particulièrement :

  • Il vaut mieux faire le stage avec sa propre moto pour une simple question de logique. Le stage en question ne doit donc pas s’adresser à un type particulier de moto puisque chaque participant évoluera avec son propre engin.
  • Les stages de pilotage de moto sur circuit doivent conjuguer progression et sécurité routière.
  • L’instructeur doit se charger d’un nombre limité de participants (pas plus de 10)
  • Le stage doit être réalisé avec des outils et des supports modernes.
  • Plusieurs séances d’entraînement doivent être prévues et leur nombre peut aller jusqu’à 15 par stage avec une durée moyenne de 20min à chaque fois.
  • Des débriefings sur-mesure doivent être proposés à chaque participant

Évidemment, chaque offre est différente en fonction de l’école, mais même si les différents critères varient, soyez toujours exigeant sur les paramètres basiques mentionnés plus haut. Et en plus des critères relatifs au stage proprement dit, vérifiez que vous serez assuré durant vos différentes sessions. Le stage doit donc comprendre une assurance responsabilité civile.

Par ailleurs, un stage pilotage moto bien complet aborde les différents thèmes à maîtriser absolument pour savoir conduire avec plaisir et en toute sécurité. On peut citer entre autres le dépassement, la vitesse d’entrée, le regard, la confiance-concentration, les points de repères, les questions relatives aux pneumatiques ou encore la conduite à adopter en cas de pluie.

Choisissez bien votre stage pilotage moto et cette discipline n’aura plus de secret pour vous. La conduite se conjuguera alors avec plaisir et sécurité, que vous prévoyez de conduire sur circuit ou sur route. Pour cerner le sujet encore mieux, suivez des blogs auto-moto en plus de vos stages de pilotage.