Conserver une peinture impeccable sur son véhicule est un véritable défi. De nombreux agents agressifs, tels que la poussière, la pollution et la boue, agressent la carrosserie au quotidien. Au fil des lavages, cette dernière finit par se détériorer et laisse apparaître des rayures et des fissures. Ajouter une couche protectrice permet de prolonger la brillance et la durée de vie de la peinture. Reposant sur l’utilisation de la nanotechnologie, la protection céramique est une véritable révolution qui protège les carrosseries de voiture contre toutes les agressions.

En quoi consiste cette protection ?

La protection par l’application de céramique peut être assimilée à une seconde peau qui protège la peinture d’une voiture contre les agressions du quotidien. Également connue sous le nom de couche sacrificielle, cette protection s’applique sur le vernis du véhicule. Cette technique repose sur l’utilisation de la nanotechnologie. La couche de céramique est composée d’une multitude de nanoparticules qui forment une couche invisible a l’œil nu. Ces dernières sont si fines qu’elles obstruent tous les pores, rendant la carrosserie hydrophobe et résistante aux ultra-violets, aux rayures, aux produits chimiques, et même aux graffitis. De nombreuses entreprises proposent l’application de ce vernis miracle devenu très en vogue, comme www.nano-carapace.fr qui peut renseigner sur la protection céramique à Strasbourg.

Les avantages de cette protection

Si le vernis a pour rôle de protéger la peinture d’une voiture et, par conséquent, de prolonger sa durée de vie, ces derniers peuvent également se détériorer. Appliquer une cire peut ajouter un peu de brillance, mais la protection ainsi obtenue n’est que temporaire. Utiliser une couche de céramique est une alternative plus durable qui offre de nombreux avantages. Un traitement céramique peut durer de nombreuses années, alors qu’il contribue à lustrer la voiture afin d’obtenir des couleurs plus vives et plus profondes. De plus, les particules de nano céramiques forment une couche invisible qui protège la voiture contre les rayons ultra-violets, ainsi que les rayures. Cette technologie a également l’avantage d’être totalement hydrophobe, procurant ainsi un effet autonettoyant à la peinture qui va se récurer d’elle-même grâce à la pluie.

Comment s’applique un traitement céramique ?

Autrefois réservée aux passionnés à cause de son prix, la protection céramique tend à se démocratiser. Pour effectuer un traitement céramique à Strasbourg, il est préférable de contacter un professionnel afin de garantir le rendu. Néanmoins, le faire soi-même en achetant un kit grand public est toujours possible. Les personnes optant pour cette dernière solution doivent maîtriser la technique, au risque d’obtenir l’inverse de l’effet escompté.

Avant de débuter l’application, il est impératif que la voiture soit parfaitement propre. L’obtention d’une carrosserie nette passe inexorablement par le lavage de la voiture, la décontamination de la peinture avec un produit adéquat, suivi du polissage pour se terminer avec l’élimination des traces de frottage avec de l’alcool isopropylique. Une fois ces étapes effectuées, il est possible d’appliquer le produit contenu dans le kit. L’enrobement doit se faire par petites surfaces. L’intervenant doit procéder de bas en haut ou de la gauche vers la droite, mais jamais il ne faut faire des cercles. L’essuyage avec un chiffon microfibre, toutes les 30 secondes, est de rigueur avant que le produit ne sèche.