C’est fait. Le permis est enfin dans le sac. Il est temps maintenant de relever le prochain défi : l’achat d’une voiture. Cela devrait en faite convenir aux débutants. Pour faire le bon choix, vous avez besoin de conseils et d’informations. Si vous vous trouvez exactement dans une telle situation, on vous donne quelques conseils pour trouver le modèle qui correspond à vos besoins et à vos connaissances.

Quel est l’intérêt d’acheter une voiture en tant que conducteur novice ?

Malgré des connaissances et une pratique encore très récentes sous la direction experte du moniteur de conduite, le risque d’accident est nettement plus élevé pour les conducteurs novices que pour les conducteurs expérimentés. Afin de créer une paix et une sécurité intérieures et de réduire un peu le risque d’accident, une technologie de sécurité appropriée dans la voiture peut vous aider. De cette manière, les dangers et les risques qui surviennent dans la circulation routière quotidienne peuvent être minimisés, voire prévenus à l’avance. Il est inévitable de dire qu’en tant que conducteur, vous êtes toujours responsable de la sécurité totale. Néanmoins, vous devez faire attention à ce que la voiture possède déjà en termes de technologie de sécurité. En cas d’accident, vous serez plus que reconnaissant de disposer des dispositifs appropriés dans la voiture. Par conséquent, les airbags ainsi que l’ESP “antidérapant”, ou un système de freinage antiblocage (ABS en abrégé) ne sont guère dispensables. Surtout pour les vieilles voitures d’occasion, il faut faire attention à ces points, qui sont depuis longtemps la norme dans les voitures neuves. En règle générale, plus la voiture est récente et moderne, plus ces systèmes sont précis et sûrs.

Mais bien sûr, tout est aussi une question de budget ou d’argent. Les jeunes conducteurs novices, en particulier, n’ont souvent pas de grandes réserves d’argent immédiatement après l’obtention de leur permis de conduire. À cela s’ajoute la charge financière qui pèse sur la compagnie d’assurance, laquelle est automatiquement engagée. Pour cette raison, il serait souhaitable que la nouvelle voiture reste abordable, malgré les équipements de sécurité modernes. Ce qui est recommandé, et permet certainement aussi d’économiser vos réserves d’argent, c’est de vous décider en cas de doute en faveur d’un véhicule plus moderne avec un moteur plus petit – par opposition à une voiture plus ancienne et plus puissante. En effet, le moteur plus petit réduit généralement aussi les coûts d’exploitation, par exemple en termes de consommation de carburant, de taxe sur les véhicules à moteur ou de primes d’assurance automobile.

Parler d’assurance : si vous voulez faire des économies, notamment sur l’assurance, vous devriez envisager la possibilité de faire immatriculer la voiture chez vos parents ou grands-parents comme deuxième voiture. D’une manière générale, il est toujours utile de comparer toutes les offres disponibles en matière d’assurance automobile.

Les véhicules qui ne conviennent pas aux conducteurs novices

Une voiture avec de nombreux détails techniques, avec un équipement automatique trop important dans de nombreux domaines de conduite (par exemple avec un “pilote automatique” ou une conduite semi-autonome, un stationnement automatique et autres) devrait être laissée à l’arrêt pour le moment. La conduite sous sa propre responsabilité ainsi que dans la circulation routière réelle doit continuer à être pratiquée et donc consolidée même après l’obtention du permis de conduire.

Même si cela n’est souvent pas possible pour des raisons budgétaires, il est également judicieux que la voiture qui doit être utilisée de manière optimale par le conducteur novice soit aussi neuve que possible. Dans ce cas, les mauvais réglages de l’électronique, les réglages individuels du prédécesseur, ainsi que les éventuels défauts du véhicule sont beaucoup plus susceptibles d’être exclus. Dans le cas d’une voiture d’occasion, il est toujours possible que des dommages résultant d’une utilisation antérieure se soient produits, ce qui peut influencer le comportement de conduite de la voiture. Si un achat est hors de question, un leasing à faible coût peut éventuellement être envisagé.

L’achat d’une première voiture

Avec le financement du permis de conduire, la voiture reste le poste de dépense le plus important pour un jeune conducteur. Le choix de la voiture va donc dépendre en grande partie de son prix d’achat (le budget moyen pour une première voiture est d’environ 2000€) mais également du prix de l’assurance, et des autres frais récurrents liés à l’entretien du véhicule (essence, vidange, contrôle technique…). Il est important de prendre en compte tous ces critères pour choisir le véhicule qui correspond le mieux aux besoins du jeune conducteur.

Acheter neuf ou d’occasion ?

Voiture neuve ou récente : plus chère à l’achat et plus chère à assurer

Doit-on acheter une voiture neuve ou récente quand on est jeune conducteur ? Plus sécurisante bien souvent équipée d’airbags et d’un abs, une voiture neuve est également très coûteuse à l’achat et en assurance. En effet, les assureurs tiennent compte dans leur prix des caractéristiques du véhicule.
Qu’il s’agisse d’une occasion récente ou d’un véhicule neuf, pour protéger votre investissement, il est préférable de souscrire une assurance tous risques. Plus onéreuse, elle est nécessaire pour couvrir vos dommages matériels en cas d’accident responsable. Dans le cas où votre voiture serait déclarée épave, l’assurance tous risques vous permettra de vous dédommager de la valeur de votre voiture pour acheter un véhicule équivalent.

Le saviez-vous : les voitures neuves connaissent une décote importante d’environ 15% la première année.
Véhicule ancien : moins cher à l’achat et moins cher à assurer

Il est préférable pour un jeune conducteur de se tourner vers une petite citadine d’occasion. L’investissement dans une voiture d’occasion est un moyen plus accessible pour les jeunes conducteurs d’acquérir une voiture, a fortiori pour une voiture essence dont le prix et l’entretien sont abordables. Un véhicule d’occasion ancien sera également moins cher à assurer puisqu’une assurance au tiers peut s’avérer suffisante. Attention à ne pas faire pour autant l’impasse sur les garanties indispensables telle que la protection individuelle conducteur.
Restez prudent lors de l’achat de votre véhicule d’occasion ancien. Moins chère à l’achat et à assurer, vous pourriez avoir à faire face à de grosses réparations par la suite du fait de son ancienneté. Il est préférable d’acheter une voiture d’occasion chez un concessionnaire, les offres de particuliers pouvant présenter des vices cachés.

Selon notre palmarès 2019, on retrouve ainsi parmi les voitures préférées des jeunes conducteurs des citadines telle que la Renault Clio, qui arrive en tête du classement, suivie par la Golf Volkswagen. Idéale pour un jeune conducteur, la Renault Clio est également le modèle le plus assurée par les jeunes permis.
Que vous choisissiez une voiture neuve ou d’occasion il est recommandé de passer par un professionnel pour l’achat de votre véhicule afin de vous éviter de mauvaises surprises. Vous bénéficierez ainsi de garanties :

  • La garantie constructeur pour les véhicules neufs : non obligatoire elle est proposé par le fabricant de la voiture et vous permet de bénéficier d’une prise en charge en cas de panne assistance, main d’œuvre, réparation. Les conditions d’application varient selon les professionnels
  • La garantie occasion vous permettra aussi sur une durée limitée ou un certain kilométrage, la prise en charge par le vendeur professionnel des pièces défectueuses du véhicule, de la main d’œuvre et de l’assistance dépannage.