Rien ne dure éternellement, pas même les essuie-glaces. Lorsque le caoutchouc devient poreux, il est temps de remplacer les essuie-glaces. En tant que conducteur de voiture, vous ne devez pas nécessairement vous rendre dans un garage pour ce faire, mais vous pouvez facilement faire le travail vous-même. On vous montrera quand il est temps de remplacer les essuie-glaces et à quoi il faut faire attention lors de leur remplacement. 

Quand est-il utile de remplacer les essuie-glaces ?

Les essuie-glaces doivent être remplacés lorsqu’ils ne fonctionnent plus correctement. Cela peut être déterminé d’une part par le résultat de la performance des essuie-glaces, mais aussi par le bruit que font les essuie-glaces lorsqu’ils nettoient les vitres. Une inspection visuelle peut également être utile. Si le caoutchouc est poreux et présente des fissures, l’essuie-glace doit être remplacé. Un essuie-glace intact passe presque sans bruit sur le pare-brise et assure rapidement une vue dégagée. Si l’essuie-glace émet des bruits anormaux tels que des grincements ou des cliquetis, il doit être remplacé. En outre, l’essuie-glace doit éliminer l’eau du pare-brise en quelques coups. Si elle se débat et qu’elle souille l’eau plus qu’elle ne l’enlève, vous devez agir maintenant au plus tard.

Bien choisir ses balais d’essuie-glaces

Pour une efficacité optimale, vos essuie-glaces doivent remplir quelques critères. Une bonne visibilité par temps de pluie est un gage de sérénité. Mais alors, comment choisir ses essuie-glaces ? Parce qu’à chaque modèle de voiture correspond à un modèle d’essuie-glace, il est important de bien sélectionner le vôtre. Les balais d’essuie-glaces doivent parfaitement correspondre avec le modèle de votre voiture. Pour savoir si le modèle d’essuie-glaces correspond au modèle de votre voiture, il vous suffit de regarder la référence inscrite sur le dos de la boîte des essuie-glaces. Il existe différentes tailles, marques et gammes pour répondre au besoin de tous les véhicules.

Quelle est (généralement) la procédure d’installation des nouveaux essuie-glaces ?

Lorsque vous changez les essuie-glaces, vous devez procéder lentement et prudemment et éviter d’utiliser la force. Lors de l’installation, l’essuie-glace peut se rétracter légèrement en raison du mécanisme à ressort intégré et endommager le pare-brise, il faut donc être prudent lorsque l’on travaille dessus. Vous devez également choisir le bon essuie-glace pour le véhicule en question. Les essuie-glaces peuvent être achetés dans les grands magasins, dans les magasins de bricolage ou chez les concessionnaires automobiles spécialisés. Chaque essuie-glace est marqué de la marque et du modèle auquel le produit est destiné. Une fois que vous avez trouvé le bon essuie-glace, vous pouvez commencer à démonter l’essuie-glace défectueux. Pour ce faire, tirez doucement l’essuie-glace vers l’avant et maintenez-le fermement en place lors du démontage. Si nécessaire, aidez-vous d’une deuxième personne. Dans certains véhicules, les essuie-glaces doivent être mis en position dite de service via l’ordinateur de bord ou le contact. Vous trouverez des informations à ce sujet dans le manuel d’utilisation de votre véhicule. Puis relâchez l’essuie-glace avec précaution devant le bras. S’il est pris, il peut être relâché en le déplaçant doucement d’avant en arrière. Vous pouvez également trouver une aide spéciale dans les magasins spécialisés pour retirer les essuie-glaces, ce qui facilite le travail. Une fois que vous avez retiré l’ancien essuie-glace, vous pouvez utiliser le nouveau. Lorsqu’il s’enclenche, l’essuie-glace émet un clic acoustique pour que vous sachiez qu’il est bien en place. Souvent, il suffit aussi de remplacer les caoutchoucs. Cette opération est moins coûteuse et doit être effectuée plus régulièrement que le remplacement complet de l’essuie-glace. Dans certains cas, le caoutchouc doit également être raccourci à la bonne longueur. À la fin, vous repliez soigneusement l’essuie-glace sur le pare-brise.

Est-il judicieux d’utiliser des produits (de marque) plus chers ?

Les essuie-glaces bon marché durent souvent aussi longtemps que les essuie-glaces chers du fabricant de la marque. Vous ne devez donc pas nécessairement recourir au produit le plus cher. Cependant, il existe des différences qualitatives dans le caoutchouc. Les caoutchoucs moins chers deviennent plus rapidement poreux que les caoutchoucs de marque, qui peuvent mieux tolérer les rayons UV. Vous ne devez donc pas économiser de l’argent au mauvais endroit.

Comment assurer que les essuie-glaces durent plus longtemps ?

Si vous entretenez correctement les essuie-glaces, ils dureront plus longtemps et n’auront pas besoin d’être remplacés aussi rapidement. Pour ce faire, vous devriez nettoyer les essuie-glaces plus souvent avec un chiffon humide. N’utilisez pas de solvants agressifs pour le nettoyage, si possible uniquement de l’eau, car les solvants peuvent attaquer le caoutchouc de l’essuie-glace. Plusieurs fois par an, le caoutchouc de l’essuie-glace doit également être traité avec un spray de silicone. Il en va de même pour les joints de porte. Le spray à base de silicone rend le caoutchouc agréable et lisse lorsqu’il a séché à la chaleur. Cette procédure doit être effectuée tous les trimestres pour prolonger la durée de vie de l’essuie-glace. S’il est disponible, il ne faut pas oublier l’essuie-glace de la lunette arrière. De cette façon, vous avez toujours une bonne vue sur la route. Pour une meilleure visibilité, les balais d’essuie-glaces de votre véhicule doivent toujours être en bon état. Ainsi, il faut s’assurer régulièrement du bon état de la raclette en caoutchouc, d’autant plus avant l’arrivée de l’hiver. Aux moindres signes d’usure, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Le montage est simple et bien expliqué au dos de l’emballage, et la fixation de ces derniers sur le pare-brise peut se faire rapidement. En combinaison avec le liquide lave-glace, les essuie-glaces vous assurent une bonne visibilité. Les essuie-glaces ont généralement une durée de vie de 6 mois à 1 an. La lame de la raclette s’use plus vite que les bras des balais d’essuie-glaces.