Le sport automobile est une passion que partagent un grand nombre d’amateurs de voitures. Dans ce domaine, Porsche se présente comme une marque qui a fait ses preuves et qui continue de tutoyer les sommets. Elle a, à son actif, la construction de plusieurs types de voitures. Les Porsche ne laissent pas indifférent, encore moins les modèles sport. Partir à la découverte de cet univers est donc une agréable aventure qu’on a hâte de débuter.

La Porsche dans le sport mécanique

Fondée en 1931, Porsche n’a commencé à figurer en compétition automobile qu’en 1951 avec un succès aux 24 Heures du Mans dans la catégorie 1, 11. Comme on peut le découvrir sur le site ferdinandlemag.com/, c’est grâce à la Porsche 356/4 SL Coupé que cette performance a pu être réalisée. Galvanisé par ce résultat, le constructeur automobile allemand a poursuivi sur sa lancée en 2007 notamment, avec le pilote français Romain Dumas aux commandes de la Porsche spyder en gagnant le championnat ALMS aux USA en LMP2. Le pilote est aussi coutumier des rallyes automobiles et la même année, il a participé au championnat de France au volant d’une Porsche 996 GT. En 2011, c’est avec une Porsche 997 GT+ qu’il participe à l’épreuve. Quelques années plus tard, c’est-à-dire en 2016, Romain connaît un nouveau succès aux 24 Heures du Mans avec cette fois, la Porsche 919 Hybrid.

Porsche, un positionnement marqué pour les voitures de course

Porsche est depuis sa fondation tournée vers les voitures de sport. Le groupe est par ailleurs récompensé de 19 victoires à l’épreuve d’endurance des 24 Heures du Mans. Plusieurs modèles ont participé à son ascension dans le haut du panier. Il s’agit entre autres de la mythique Porsche 917 produite entre 1969-1971, et qui peut atteindre une vitesse de pointe de 386 km/h. Elle est par ailleurs plébiscitée « Voiture de compétition du siècle » par une flopée d’experts des sports mécaniques et par le magazine Motor Sport. D’autres modèles restent toutefois à signaler, notamment la 908 Spyder, la 917K, la 935 K3, la 936 ou la KG Salzburg. Porsche s’est aussi distinguée avec des voitures telles que la 911 et la 959 qui pouvait développer une vitesse maximale de 317 km/h, et une accélération de 0 à 100 en 3,7 secondes, des caractéristiques tout simplement incroyables dans les années 80. Ces différentes données prouvent à suffisance la maîtrise technique du constructeur dans l’élaboration de ses moteurs et de ses carrosseries.

Une diversification réussie

Les voitures de sport de Porsche ne se retrouvent pas uniquement sur les pistes de course automobile. Il en existe également qui sont utilisées au quotidien, comme la 718 Cayman ou la 911 Carrera. Il est possible de voir ces modèles en action en participant aux programmes des clubs Porsche durant lesquels les inconditionnels de la marque se retrouvent. Parallèlement aux versions qui sont dédiés à la course, il est prévu la sortie de nouveaux prototypes qui peuvent être découvertes aux événements exclusive drive. On y voit participer des pilotes professionnels, mais aussi des amateurs.

Porsche s’est longuement illustrée dans les épreuves d’endurance avant de mettre fin en à sa participation en 2017 après son ultime victoire aux 24 Heures du Mans. Cependant, la compagnie ne compte pas s’arrêter là et prévoit de s’engager en Formule 1 d’ici 2021. En attendant cette échéance, elle a récemment fait démontrer la puissance de ses moteurs par l’intermédiaire de la 919 Hybrid sur le circuit de Spa où elle a battu des records de vitesse. Le ton est ainsi donné sur les ambitions de la marque qui compte s’imposer comme une valeur sûre dans les années à venir en F1.