Ce n’est désormais plus une option : la plupart des sites d’entreprise regroupant plus de 100 salariés sont supposés avoir mis en place, depuis le 1er janvier 2018 un plan de mobilité dont le covoiturage est l’un des pivots. Mais quel intérêt l’employé a-t-il à préférer ce mode de déplacement alternatif aux transports collectifs et à la voiture individuelle ?

L’autopartage en entreprise : un mode de déplacement très économique

autopartage en entrepriseAu plan économique, le covoiturage en entreprise n’a que des avantages. Plus de 70% des déplacements domicile lieu de travail s’effectuant en voiture individuelle, un simple calcul permet de constater que le salarié investi beaucoup d’argent dans ces trajets réguliers. Une année comptant 220 jours de travail. Pour se rendre compte de ce que le travail coûte en matière de déplacement, il suffit donc de multiplier par ce nombre les sommes investies quotidiennement pour le carburant, les péages, le parking, l’entretien du véhicule…
Plutôt que de faire seul le trajet domicile travail, le salarié est mis en relation avec d’autres collègues pour un trajet en commun, ce qui permet de partager les frais du déplacement. Ceux qui ont essayé le covoiturage d’entreprise, comme par exemple sur trajetalacarte ont constaté une diminution considérable de leurs dépenses en transport. Les gains obtenus peuvent s’évaluer à des milliers d’euros par an notamment lorsqu’il s’agit de parcourir quotidiennement une longue distance.

Le covoiturage d’entreprise est un geste pour la planète

Le covoiturage en France est devenu une nécessité surtout dans les grandes agglomérations où la qualité de l’air est affectée par les émissions de gaz rejetées par les voitures. Se déplacer à trois ou à quatre pour le travail permet de diviser par le même nombre les émissions de CO2.

Selon l’Office des statistiques de l’Union européenne, les déplacements domicile entreprise représentent plus de 30% des mouvements routiers en France. Ils sont aussi responsables des embouteillages observés aux heures de pointe malgré l’existence de réseaux de transports publics de plus en plus performants.

Au plan purement légal, le covoiturage est un dispositif permettant à l’entreprise d’atteindre l’objectif de réduction de 20% de l’émission des gaz à effet de serre d’ici à 2020.

Dans ce cadre, les inductions attendues du covoiturage libre ou en entreprise sont, entre autres, la diminution du nombre de voitures en circulation et la décongestion des parkings, toutes choses qui fluidifient la circulation et augmentent la qualité de l’environnement. C’est d’ailleurs dans le cadre de la transition écologique et l’économie verte que la loi impose aux entreprises de plus de 100 salariés sur un même site la mise en place d’un système de covoiturage dans son plan de mobilité. Cette disposition participe également de la bonne gestion de l’espace, certaines entreprises ne disposant pas de parkings suffisants pour leurs employés.

Comment trouver le meilleur service de covoiturage

Le covoiturage en France s’organise et se développe à grands pas dans un élan d’économie collaborative et de souci écologique. Si des plateformes de mise en relation existent déjà, il est toutefois mieux indiqué que chaque entreprise crée son propre site de covoiturage. C’est dans ce cadre que Trajet à la Carte offre plusieurs options pour la création d’un site de covoiturage dynamique, permettant de trouver en temps réel des passagers ou des conducteurs adéquats. Il suffit pour cela de s’inscrire sur son site web dédié à cet effet pour faire bénéficier aux employés les avantages du covoiturage en entreprise.