Acheter une moto chez un concessionnaire ne veut pas dire avoir la moto homologuée pour partir en compétition sur les circuits de course de motos sportives. Plusieurs modifications et adaptations sont à faire pour avoir une moto de compétition. En voici un exemple des modifications à faire sur une KTM enduro et les conseils pratiques d’entretien.

Modifications pour rendre une KTM d’enduro en moto de compétition

Pour qu’une moto KTM conçue pour l’endurance puisse être autorisée à conquérir sur les circuits de motos courses plusieurs modifications sont à faire. Ces modifications portent pour la plupart sur le changement de pièces livrées à l’origine par d’autres pièces modifiées de la même utilité mais plus adaptées aux épreuves du circuit.

Pour l’exemple d’une moto d’endurance KTM les modifications suivantes sont à faire pour transformer la transformer en moto de course.

–          Changer les systèmes de clignotants pour éviter qu’ils ne se cassent dans les nombreuses chutes qui peuvent survenir dans la course. Certains spécialistes de préparation des motos conseillent de retirer tous simplement le système de clignotants.

–          Remplacer le système d’échappement catalysé par un système d’échappement non catalysé.

–          Remplacer les réglages de carburation y compris les gicleurs de starter et de ralenti.

–          Remplacer le pignon de sortie de boite et la chaine d’origine par une autre compatible avec le nouveau pignon de sortie de boite.

Toutes les pièces nécessaires et même les tutoriels à suivre pour procéder aux modifications sur une moto KTM sont disponibles sur n’importe quel Site web de vente de pièces de motos.

Vérifications à faire avant d’aller sur le circuit de course

Une fois toutes les modifications sur la moto KTM d’endurance sont faites elle est à présent prête pour aller sur le circuit de la compétition mais avant cela certaines vérifications sont préconisées pour éviter les désagréments ou même parfois les accidents.

Il s’agit essentiellement de vérifier :

–          Le serrage parfait de tous les éléments qui ont été changés ou modifiés

–          Le serrage  des rayons des pneus avant et arrière

–          La pression dans les pneus

–          Et le bon rodage de la moto

Entretiens périodique conseillés

Pour qu’une moto KTM d’endurance modifiée en moto de compétition reste en bon état de marche et de performance sur les circuits de course certains entretiens périodiques sont à faire après chaque course. En voici les plus importants :

–          Nettoyer le filtre à air après chaque compétition car c’est lui le poumon de la moto et plusieurs impuretés et graisses viennent l’obstruer pendant la course. Pour le nettoyer il faut utiliser un produit spécifique pour cela dont l’action principale est l’élimination des impuretés et le dégraissage.

–          Faire la vidange de la moto, et pour cela il est toujours conseillé de vidanger le moteur pendant qu’il est encore chaud. Et il est préférable de changer le filtre à huile à chaque vidange.

–          D’autres types d’entretiens sont aussi conseillés mais pas à chaque fois après la course. On peut en citer le graissage des biellettes, le graissage du guidon…

Pour plus pratique, les irréductibles de la moto KTM peuvent en savoir plus sur les entretiens périodiques de motos sur les nombreuses pages Facebook  qui sont animées dans la majorité des cas par des connaisseurs en la matière.